Allocutions spéciales

 27 et 28 juin 2011
 Amphithéâtre Lavoisier - Maison de la Chimie - Paris
 Pauvreté et environnement

La mobilisation de tous les acteurs, Etats, organisations internationales, ONG, entreprises, fondations philanthropiques, communautés scientifiques, est nécessaire pour élaborer et mettre en oeuvre de nouvelles politiques et des instruments efficaces et durables de lutte contre la pauvreté dans un contexte de fragilisation de l’environnement.



► Cérémonie d'ouverture

Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie
Christine LAGARDE
Ancienne élève de l’Institut d'études politiques (Aix-en-Provence), Christine Lagarde est diplomée de la Holton Arms School à Bethesda (États-Unis) et de l’Université Paris-X (DESS de droit social). Avocate à la cour d’appel de Paris, elle a travaillé pour le Cabinet Baker & McKenzie à Chicago (États-Unis), dont elle a été Présidente du comité exécutif, de 1999 à 2004, et du comité stratégique mondial, depuis 2004. Elle entre au gouvernement en 2005 en tant que Ministre déléguée au Commerce extérieur puis en mai 2007 en tant que Ministre de l’Agriculture et de la Pêche. Depuis juin 2007, elle est Ministre de l'Économie et des Finances. Actuellement, elle est Directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI).
 
Antoine FREROT, Président-Directeur général, Veolia Environnement
Antoine Frérot
Ancien élève de l'École polytechnique (promotion 1977) et Docteur de l'École nationale des ponts et chaussées, Antoine Frérot a débuté sa carrière en 1981 comme ingénieur chercheur au Bureau central d'études pour l'Outre-Mer. En 1983, il rejoint le Centre d'études et de recherche de l'École nationale des ponts et chaussées comme chef de projet, puis en devient directeur adjoint de 1984 à 1988. De 1988 à 1990, il occupe la fonction de responsable d'opérations financières au Crédit national. Il rejoint Veolia Eau en 1990 comme chargé de mission, puis directeur général de Compagnie Générale d'Entreprises Automobiles (CGEA). En 2000, il est nommé directeur général de Veolia Transport, la division transports de Veolia Environnement, et membre du Directoire de Veolia Environnement. En janvier 2003, il est nommé Directeur Général de Veolia Eau, la division eau de Veolia Environnement, et membre du Comité Exécutif de Veolia Environnement. Fin 2009, Antoine Frérot est nommé Directeur Général et, en décembre 2010, Président Directeur Général de Veolia Environnement.
Dov ZERAH, Directeur général, Agence Française de Développement
Dov ZERAH
Dov Zerah est directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) depuis juin 2010. Il est également Président de PROPARCO, filiale de l’AFD dédiée au financement du secteur privé. Ancien élève de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’ENA, Dov Zerah a débuté sa carrière à la direction du Trésor. En 1993, il a dirigé le cabinet du Ministre de la Coopération, Michel Roussin. Puis de 1995 à 1997, il a dirigé le cabinet de Corinne Lepage au ministère de l’Environnement avant de devenir chef de cabinet de la commissaire européenne, Édith Cresson, de 1997 à 1999. De 1999 à 2002, M. Zerah a été président de DAGRIS (Développement des agro-industries du Sud) ainsi que président de la Compagnie cotonnière (COPACO). Puis, M. Zerah a été directeur des Monnaies et Médailles, de 2002 à 2007, avant de devenir Conseiller maître à la Cour des comptes.
Amartya SEN, Prix Nobel d’Economie, Economiste et professeur, Harvard University
Amartya Sen occupe la chaire Thomas W. Lamont à l'Université de Harvard où il enseigne l’économie et la philosophie. Jusqu’à récemment il a été directeur du Trinity College de Cambridge. Il a été président de la Société d'Econométrie, de l'Association Indienne d’Economie, de l'Association Americaine d’Economie et de l’Association Internationale d’Economie. Il était auparavant président honoraire d'Oxfam et en est aujourd'hui conseiller honoraire. Né à Santiniketan, en Inde, Amartya Sen est un citoyen indien. Il a été professeur d’étude politique et économique de la chaire Drummond à l’université d’Oxford où il a reçu la distinction Fellow of All Souls. Les livres d’Amartya Sen ont été traduits dans plus d’une trentaine de langues, y compris Choice of Techniques (1960), Collective Choice and Social Welfare (1970), Choice,Welfare and Measurement (1982), The Standard of Living (1987), Development as Freedom (1999), Identity and Violence: The Illusion of Destiny (2006) et The Idea of Justice (2009). Ses recherches ont porté sur de nombreuses disciplines, économie, philosophie et théorie de décision, y compris la théorie du choix social, économie du bien-être, théorie de la mesure, économie du développement, santé publique, études de genre, et philosophie morale et politique. Entre autres reconnaissances, il a reçu le prix « Bharat Ratna » (la plus haute distinction décernée par le Président de l'Inde), le prix international d'éthique du sénateur Giovanni Agnelli, la Médaille d'Edimbourg, l’ordre de mérite scientifique du brésil, la Médaille Eisenhower, le prix George Marshall, et le prix Nobel d'économie.


► Cérémonie de clôture  

Philippe KOURILSKY, Professeur, Collège France
Philippe KOURILSKY
Biologiste issu de l'Ecole Polytechnique, Philippe Kourilsky est depuis 1998 Professeur au Collège de France (Chaire d’immunologie moléculaire) et Membre de l'Académie des Sciences. Il préside le Réseau d’Immunologie à Singapour depuis sa création en 2006. Il est membre du Conseil d’Administration de Veolia Environnement, au sein duquel il préside le Comité Recherche Innovation et Développement Durable. Il a été, de 2000 à 2005, Directeur Général de l’Institut Pasteur. Il a publié près de 350 articles dans des revues scientifiques internationales. Il a contribué aux débats publics sur les sciences de la vie, au travers de nombreux articles et interventions, dont deux rapports pour le gouvernement, sur le Principe de Précaution (1999) et sur les maladies infectieuses dans les pays en développement (2006). Ses ouvrages les plus récents sont « Le temps de l’altruisme » et « Le manifeste de l’altruisme » (2009 et 2011, Ed. O.Jacob). Il est l’inspirateur de l’initiative FACTS (Field ACTion Science) menée au sein de l’Institut Veolia Environnement.
 
Trevor MANUEL, Ministre à la Présidence, Commission de la Planification nationale, Afrique du Sud
Trevor MANUEL
Trevor Manuel est Ministre de la Planification nationale de la République d’Afrique du Sud et président de la Commission de planification nationale, poste qu’il occupe depuis 2009. M. Manuel est membre du Comité national exécutif du Congrès national africain (ANC) et ce depuis 1991. En début d’année 2011, il a été nommé au conseil d’administration de l’Institut pour une croissance globale verte et a récemment été élu co-président du Comité de transition pour l’élaboration du fond vert pour le climat.
Wangari MAATHAI, Prix Nobel de la Paix, Fondatrice, Green Belt Movement
Wangari MAATHAI
Wangari Muta Maathai est la première femme d’Afrique centrale et de l’Est à avoir obtenu un doctorat. Elle est titulaire d’un Master en sciences de l’Université de Pittsburgh et a mené des études doctorales en Allemagne avant d’obtenir son doctorat à l’Université de Nairobi. W. Maathai s’est engagée au sein du Conseil national des femmes du Kenya entre 1976 et 1987. Puis en tant que présidente de ce Conseil, elle a lancé l’idée en 1976 de planter des arbres et a fondé le Green Belt Movement dont l’objectif principal était de faire planter des arbres par des groupes de femmes pour préserver l’environnement et améliorer leur qualité de vie. W. Maathai et le Green Belt Movement ont reçu de nombreuses distinctions honorifiques, notamment le Prix Nobel de la Paix en 2004. En 2005, W. Maathai a été nommée parmi les 100 personnes les plus influentes dans le monde par Time Magazine. De 2002 à 2005, elle a été élue au Parlement et a été Ministre adjoint pour l’Environnement. En 2005, elle a été élue membre du comité directeur du Conseil économique, social et culturel (ECOSOCC) de l’Union africaine.
Brice LALONDE, Coordinateur exécutif, Conférence de l'ONU Rio 2012
Brice LALONDE
Brice Lalonde a été nommé par le Secrétaire général Ban Ki-moon comme l’un des deux coordinateurs exécutifs de la Conférence Rio+20. Entre 2007 et 2010, il a été ambassadeur en charge des négociations sur le changement climatique. En 2007, il a été le Président de la Table ronde pour le développement durable (OCDE) qui réunit des personnes de différents milieux (ministres, scientifiques, organisations internationales, ONGs, dirigeants d’entreprise) pour discuter de sujets délicats liés à l’environnement global. Depuis 1993, il a été conseiller pour l’environnement et consultant en stratégie et politiques environnementales, et pour des arbitrages. De 1973 à 1983, il a dirigé les Amis de la Terre-France avant de devenir en 1988 ministre de l’Environnement jusqu’en 1992. A cette époque, il a été actif sur les problématiques globales et a contribué à des résultats sur le plan international, notamment dans le cadre de la Convention de Bâle, le Traité de Madrid sur l’Antarctique, la Convention Climat de Rio, la création du GEF, et la contribution à la politique environnementale de l’UE.