Qui sommes-nous ?

L’Institut

Comment mesurer la performance environnementale des villes ? Peut-on  concilier lutte contre la pauvreté et qualité de l'environnement ? La restauration des écosystèmes à grande échelle peut-elle stimuler le développement durable ?

Une plateforme d'échanges et de débats

Pressentant que ces questions, et tant d’autres, allaient devenir fondamentales dans notre société du XXIe siècle, le Groupe Veolia a créé l’Institut en 2001. Conçu comme un espace autonome de réflexion collective, une plateforme d’échanges et de débats, l’Institut mène un travail prospectif sur les thématiques au carrefour de la société et de l’environnement. Comme une tête chercheuse en lien avec l’écosystème intellectuel mondial, il repère les mutations à venir pour tenter de mieux comprendre le monde de demain et d’analyser les enjeux environnementaux des prochaines décennies.

Au fil des ans, l’Institut a tissé un réseau puissant, formé d’experts intellectuels ou scientifiques, d’ONG, d’organismes prestigieux tels des universités ou des organismes de recherche, en France puis dans le monde entier. Leur expertise est notre caution scientifique.
 

Un réseau de scientifiques renommés

Alliant analyses scientifiques et pratiques du terrain, pratiquant un dialogue continu avec les membres de notre réseau, signant des partenariats avec des organismes de référence, nous poursuivons notre mission prospective en organisant conférencesséminaires et études de recherche  qui donnent lieu à des publications. Nos travaux s’organisent autour de différents thèmes : biodiversité et ressources naturelles, changement climatique, développement agricole, économie de l’environnement, pauvreté et accès aux services essentiels, santé et environnement, questions sociétales et gouvernance, villes et services urbains.

Et parce que nous croyons fermement que le dialogue et le partage des connaissances sont indispensables pour répondre aux questions qui nous mobilisent, tous nos travaux sont  disponibles en libre accès sur le site. 
 


Accréditations officielles

2012 
  • Membre du réseau « société civile » du département des affaires sociales de l’ONU
  • Statut d’« organisation de recherche » par la Commission européenne dans le cadre du 7e Programme-cadre pour la recherche

2015
  • Accréditation comme « observateur ONG » auprès de la CCNUCC
  • Obtention du label COP21 pour la conférence Méthane