Session 3 : Lutte contre la pauvreté et environnement en milieu urbain et péri-urbain


 28 juin 2011
 Maison de la Chimie - Paris
 Pauvreté et environnement

Depuis le début du siècle dernier, l’urbanisation a progressé à un rythme sans précédent : la proportion de population urbaine dans la population mondiale est passée de 13% en 1900 à 50% en 2007. Aujourd’hui, le processus d’urbanisation se stabilise dans les pays développés tandis qu’il se poursuit massivement dans les pays en développement, en Afrique et en Asie principalement. 
 

Cette explosion urbaine se traduit par le développement de quartiers précaires, sans organisation de l’espace et peu ou pas desservis en services essentiels (voierie, transport, électricité, assainissement, eau potable, etc.).

 


► Séance plénière :  Lutte contre la pauvreté et environnement en milieu urbain et péri-urbain

Joan CLOS, Directeur Exécutif, UN-Habitat
Joan Clos
Nommé directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour les établissements humains (ONUHABITAT) par l'Assemblée générale des Nations Unies, M. Joan Clos a pris ses fonctions en octobre 2010. Né à Barcelone, M. Clos est médecin de profession avec une brillante carrière dans la fonction publique et la diplomatie. Il a été élu deux fois maire de Barcelone, entre 1997-2006, et a été ministre de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce de l'Espagne (2006-2008). Conseiller municipal entre 1983 et 1987, il s’est distingué sur l’amélioration de la gestion municipale et ses projets de renouvellement urbain. En tant qu’adjoint au maire chargé des Finances et du Budget de 1990 à 1994, il a joué un rôle clé durant les Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone. Au niveau international, il a occupé de hautes responsabilités dans plusieurs réseaux de villes : Metropolis (1998), l'Association internationale des villes et des pouvoirs locaux (CAMVAL) (2000), ou au Comité consultatif des Nations Unies des pouvoirs locaux (UNACLA) (2000-2007). Et entre 1997 et 2003, il a été membre du Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE).
Sheela PATEL, Directrice fondatrice, SPARC et Présidente, Shack/Slum Dwellers International
Sheela PATEL
Sheela Patel est la directrice-fondatrice de la Société pour la promotion des centres de ressources régionales (SPARC), une ONG créée à Mumbai en 1984. Elle travaille en partenariat avec Mahila Milan et la fédération nationale des habitants de bidonvilles, deux mouvements sociaux et communautaires composés de populations urbaines pauvres. Ensemble, ils travaillent pour accéder et garantir le droit au logement et aux infrastructures pour les pauvres en villes. Elle préside le Conseil international des habitants de cabanes et de bidonvilles, une des organisations transnationales qui fournit l'adhésion aux fédérations des citadins pauvres dans 33 pays d'Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Elle siège également dans plusieurs conseils d'administration nationaux et internationaux d’institutions de gouvernance, dans des comités consultatifs et groupes travaillant sur les questions urbaines. Elle a une grande expérience internationale et a publié de nombreux articles sur des sujets liés au développement urbain. Elle siège dans plusieurs Comités d’organisations internationales et indiennes à but non lucratif.
David SATTERTHWAITE, Chercheur, International Institute for Environment and Development
David SATTERTHWAITE
Dr. David Satterthwaite est Senior Fellow à l’Institut international pour l’Environnement et le Développement (IIED) à Londres et rédacteur du journal international Environment and Urbanization. Ses recherches portent principalement sur la réduction de la pauvreté. Depuis 1998, il participe aux travaux du GIEC. En 2004, il a reçu le prix Volvo Environnement. Il a également écrit plusieurs ouvrages publiés chez Earthscan, notamment Squatter Citizen avec Jorge Hardoy (1989), The Earthscan Reader on Sustainable Cities (1998), Environmental Problems in an Urbanizing World avec Jorge Hardoy et Diana Mitlin (2001) ainsi que Adapting Cities to Climate Change co-écrit avec Jane Bicknell et David Dodman (2009).
Jean-Jacques MOINEVILLE, Directeur délégué à la Direction générale, AFD
Jean-Jacques MOINEVILLE
Jean-Jacques Moineville est directeur délégué à la direction générale de l’Agence Française de Développement depuis juin 2011. Entré à la Caisse Centrale en 1986, il a occupé plusieurs postes à Paris puis à Kinshasa. Il a ensuite été secrétaire général de la Société Immobilière en Nouvelle Calédonie puis directeur général de la Société Immobilière en Guadeloupe, avant d’être conseiller au cabinet de Jean-Jacques Queyranne puis de Christian Paul, Secrétaire d’Etat en charge de l’Outre-mer. Directeur pour l’Afrique de l’ouest de l’AFD, en 2002 puis directeur pour l’Afrique Subsaharienne, il a été nommé directeur exécutif en charge des opérations en juin 2008. Jean-Jacques Moineville est ingénieur civil des Ponts et Chaussées.
  

► Session thématique 3.1 : Réhabilitation des quartiers pauvres et cadre de vie

Lorraine MANGONES, Directrice générale, Association FOKAL (Haiti)
Lorraine MANGONES
Lorraine Mangonès, directrice générale de la Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL) depuis 2008 et directrice adjointe depuis 1995. Haïtienne, née à Port-au-Prince en 1959, elle fait ses études classiques en Haïti puis ses études universitaires en Théâtre et en Communications jusqu’à la maîtrise, en Angleterre, aux Etats Unis et au Canada. De 1982 à 1986, elle occupe un poste de relations publiques à New York à l’International Research and Exchanges Board (IREX), puis est assistante à la direction culturelle de l’Institut Français de New York. De retour en Haïti depuis 1986 elle a enseigné à l’université et travaillé dans les domaines de l’éducation, des arts, de la culture et du développement.
Virginie RACHMUHL, Responsable programme urbains, GRET
Virginie RACHMUHL
Virginie Rachmuhl est sociologue-urbaniste. Depuis 2001, elle est responsable de programmes urbains au GRET (Professionnels du Développement Solidaire), association de solidarité et de coopération internationale. Elle a appuyé la conduite de projets d’amélioration de l’habitat populaire et de restructuration de quartiers précaires à Cuba, au Brésil, en Mauritanie et a également conduit plusieurs missions d’études pré opérationnelles, d’évaluation ou d’impact de ces opérations en Mauritanie, au Maroc, au Panama, et au Cambodge. Elle travaille actuellement à la rédaction d’un ouvrage sur l’accompagnement social et économique d’opérations de résorption de l’habitat précaire en Afrique à partir de quatre expériences au Maroc, Mauritanie, Sénégal et Rwanda (co-publication GRET et UNHabitat). De 1994 à 2001, elle était consultante dans le bureau d’études ACT Consultants, où elle a principalement travaillé sur des problématiques liées au logement et à la politique de la ville en France. De 1999 à 2000, elle a été membre fondatrice et coordinatrice de RESOL, réseau de structures d’expertise indépendantes pour la transformation sociale et le développement solidaire.
Mauricio PEREZ SALAZAR, ancien directeur financier, ville deMedellin
Mauricio PEREZ SALAZAR
Mauricio Pérez Salazar est diplômé en administration d’entreprises de l'université Eafit de Medellin; il a suivi un master Paix et conflits à l'université de Sidney en Australie puis un master d'économie au Collège Mary Queen, à l'université de Londres en Angleterre. Il a été directeur administratif et financier de l'entreprise de construction Conhogar S.A, puis conseiller financier de la société B.F Boutique Financiera et agent de change de la société Hernando et Arturo Escobar. Il a occupé les fonctions de directeur de la Banque des Opportunités (programme municipal de microcrédit), puis celles de secrétaire du développement social et secrétaire financier de la ville de Medellin, sous les mandats de Sergio Fajardo Valderrama et d'Alonso Salazar Jaramillo.



► Session thématique 3.2 : Aménagement du territoire : Espaces péri-urbains

​Cyprien AHOLOU, chef de projet, Projet Grand Lomé (Togo)
Cyprien Aholou
Sociologue, titulaire d’un doctorat en urbanisme aménagement du territoire de l’université Paris Ouest
Nanterre La Défense (obtenu en juin 2008), Cyprien Aholou est Chef du Projet d’Élaboration de la
Stratégie de Développement urbain du Grand Lomé (SDU-Grand Lomé/CDS Greater Lomé) depuis
février 2010. Enseignant-chercheur dans les universités de Lomé (Togo) et d’Abomey-Calavi (Bénin), il
est auteur de plusieurs articles.
Bhàrat DAHIYA, spécialiste des établissements humains, Bureau de Bangkok, ONU-HABITAT
Bhàrat Dahiya
Dr. Bhàrat Dahiya est spécialiste des établissements humains au Bureau de Bangkok de l'ONU-HABITAT, l’«agence de la ville» des Nations Unies. Il a obtenu son doctorat sur la gouvernance urbaine et l'environnement à l'Université de Cambridge. Il a écrit, en 2004, avec Anthony G. Bigio, Urban Environment and Infrastructure: Toward Livable Cities sur le premier examen systématique des investissements de la Banque mondiale pour améliorer la qualité de vie urbaine. Plus récemment, en 2010, il a élaboré et coordonné le tout premier rapport de l’ONU-HABITAT sur l’état des villes asiatiques en 2010/2011. Les recherches et les activités professionnelles de Bharat portent sur la pauvreté urbaine, la gouvernance urbaine, l'environnement et le changement climatique. Au sein d’ONU-HABITAT et auparavant à la Banque mondiale, il a lancé plusieurs projets novateurs visant à développer des partenariats efficaces entre les organisations de la société civile et des gouvernements locaux urbains, et à trouver des solutions adaptées localement aux problèmes de développement. Pour sa contribution
au développement urbain durable en Mongolie, Bharat a été récompensé par le gouvernement de
Mongolie et la municipalité d’Oulan-Bator.
Guillaume JOSSE, Référent Projets urbains et services essentiels, Agence Française de Développement
Guillaume JOSSE
Guillaume Josse a été chargé de missions au Groupe Huit (bureau d’études en urbanisme) puis chef de projets au Conseil général de l’Essonne à la Direction de l’aménagement. Depuis 2004, il est chef de projets à l’Agence Française de Développement au sein de la division Collectivités locales et développement urbain. Il est actuellement le référent thématique « Projets urbains et services essentiels ». G. Josse est ingénieur territorial, il diplômé d’un master en urbanisme de l’Institut français d’urbanisme à l’Université Paris VIII ainsi qu’un magistère Aménagement de l’Université Paris I.
 

► Session thématique 3.3 : Assainissement et autres services essentiels : Comment sortir de l'impasse économique et technique ?

 

Janique ETIENNE, Responsable adjoint, division eau et assainissement, AFD
Janique ETIENNE
Aujourd’hui responsable de division adjoint de la division eau et assainissement de l’Agence Française de Développement, Janique Etienne a intégré l’AFD en septembre 1998 au sein d’une division opérationnelle en charge de l’eau et de l’assainissement. Titulaire d’un doctorat en sciences et techniques de l’eau (ENPC), elle a auparavant passé 7 ans à BURGEAP (division internationale) où elle a effectué bon nombre de missions dans le cadre de projets d’alimentation en eau potable dans divers pays d’Afrique sub-saharienne. Janique Etienne coordonne actuellement une étude confiée au LEREPS (Université de Toulouse), d’une durée de deux ans, qui porte sur l’amélioration des conditions d’accès à l’eau et la réduction de la pauvreté dans les quartiers d’habitat précaire.
Olivier GILBERT, Délégué aux innovations sociales, Veolia Environnement
Olivier GILBERT
Après plusieurs années passées dans le conseil en environnement auprès des collectivités locales, Olivier Gilbert a pris des responsabilités opérationnelles dans différents services publics dont la gestion a été confiée à Veolia. Il a ainsi dirigé, entre 1995 et 2001, le service d’Assainissement du Département des Hauts de Seine. Il a ensuite été Directeur de l’Assainissement pour Veolia Eau (Maroc) puis Directeur Développement Durable de Veolia Eau pour l’Afrique, le Moyen Orient et l’Inde. Il a piloté les activités de Veolia Eau relatives au management environnemental et au développement de l’accès aux services essentiels des populations à faibles revenus, ainsi que les programmes contribuant à évaluer les impacts sur le développement humain. Devenu Délégué aux Innovations Sociales de Veolia Environnement en 2010, il est responsable de consolidation et de la coordination de l'expertise du Groupe pour adapter les services d’eau, de propreté, de transport et d’énergie aux besoins des populations défavorisées où Veolia intervient, et étendre au plus grand nombre l’accès aux services essentiels.
Arba Jules OUEDRAOGO, Inspecteur des services, ONEA (Burkina-Faso)
Arba Jules OUEDRAOGO
Arba Jules Ouedraogo, ingénieur en hydraulique et en environnement, travaille depuis 1987 à l'Office National de l'Eau et de l'Assainissement (ONEA) du Burkina Faso. Il a été Directeur de l'assainissement de 2001 à 2006, Conseiller Technique Métiers jusqu'en 2009 avant d'être nommé en début 2011 Inspecteur des services de l'ONEA. M. Ouedraogo possède une solide expérience dans le domaine de l'assainissement urbain en Afrique, surtout dans l'élaboration et la mise en œuvre des plans stratégiques d'assainissement dans les villes. Régulièrement sollicité lors des conférences et forums internationaux, il est l'auteur de nombreuses communications sur les stratégies de financement et de développement de la demande en assainissement (collectif et autonome).