Session sectorielle 2 - Climat 2050


 Du 24 au 26 octobre 2007
 Palais des Congrés de Montréal - Canada
  Changement climatique
 

► Session sectorielle 2

A. ÉNERGIES RENOUVELABLES
De la Chine à l’Europe en passant par l’Amérique du Nord, les gouvernements ont fixé des objectifs très ambitieux en matière d’énergies renouvelables, suscitant ainsi de nouveaux investissements dans les sources d’énergie propre, comme l’éolien et le solaire. Alors que les avancées technologiques réduisent les coûts et proposent de nouvelles solutions sans émission de CO2, les énergies renouvelables ont pu jouer un rôle important dans la lutte contre les changements climatiques tout en répondant à la demande croissante d’énergie.

Claude DEMERS, Hydro-Québec, Canada
  
Robert HORNUNG, Président, Association canadienne de l’Energie éolienne, Canada
  
Daniel KAMMEN, Directeur, Renewable and Appropriate Energy Laboratory, Université de Californie, Berkeley, États-Unis
   
Kyle KASAWSKI, Président, Conergy Sales Canada
   
Joanna LEWIS, Senior International Fellow, Centre Pew sur les changements climatiques globaux, États-Unis
   
Mahesh VIPRADAS, Senergy Global Pvt Ltd, Inde
   

B. EFFICACITÉ DES TRANSPORTS
Selon les prévisions, plus de 1 milliard de véhicules motorisés circuleront sur la planète d'ici 2025. Dans ces circonstances, accroître l'efficacité des véhicules devient essentiel pour améliorer la qualité de l'air, renforcer la sécurité énergétique et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Tandis que les constructeurs d'automobiles ont lancé des véhicules hybrides et explorent d'autres technologies nouvelles, les gouvernements, de leur côté, tentent de trouver des façons de développer rapidement et radicalement l'efficacité en matière de transport.
Richard GILBERT, Consultant sur les problématiques urbaines, Canada
    
Huiming GONG, The Energy Foundation, Chine
   
Drew KODJAK, Directeur, The International Council on Clean Transportation, Etats-Unis
   
Reinhard SCHULTE-BRAUCKS, Chef d’Unité de l’Industrie automobile, Direction générale entreprises et industries, Commission européenne
    
Bryon STREMLER, Manager, Technical & Regulatory Affairs, Toyota, États-Unis
   

C. GESTION FORESTIÈRE
La déforestation est la deuxième source d'émissions de gaz à effet de serre en importance. Améliorer la gestion des forêts peut réduire les émissions tout en préservant la biodiversité et en favorisant des économies rurales durables. De nouvelles politiques et stratégies internationales sont donc nécessaires pour soutenir les efforts des pays à forêt tropicale et pour s’assurer d’impacts positifs concrets et durables sur le climat.
Ana Cristina BARROS, Représentante pays, The Nature Conservancy, Brésil
    
Federica BIETTA, Coalition for Rainforest Nations, Papouasie Nouvelle Guinée
    
Werner KURZ, Chercheur principal, Changement mondial et écologie du paysage, Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Canada
    
Robert NASI, Chercheur principal, Écologie forestière tropicale, écologie du paysage, Center for International Forestry Research (CIFOR)
    
Robert PROLMAN, Directeur, International Environmental Affairs, Environment, Health and Safety, Weyerhaeuser, États-Unis